Colts, Washington Football Team a les taux de vaccination les plus bas de la NFL à moins de 50 pour cent

0
2
Colts, Washington Football Team a les taux de vaccination les plus bas de la NFL à moins de 50 pour cent

Les colts, WFT ont les taux de vaccination les plus bas de la NFL à moins de 50%

Deux équipes de la NFL n’ont pas vacciné la majorité de leurs joueurs avant la saison 2021.

Deuxième Rob Maaddi de l’Associated Press, les Colts d’Indianapolis et l’équipe de football de Washington ont les taux de vaccination les plus bas de la ligue, inférieurs à 50 %.

Il s’agit d’une mise à jour du rapport précédent qui avait les Colts, Washington, Los Angeles Chargers et Arizona Cardinals comme les quatre seules équipes avec moins de 50% des joueurs vaccinés. Les Chargers et les Cardinals ont depuis franchi la barre des 50%, selon Maaddi.

Les joueurs de la NFL ne sont pas obligés de se faire vacciner et certains choisissent de ne pas le faire. Les joueurs qui ne reçoivent pas le vaccin COVID-19 seront soumis à des protocoles plus stricts, avec des règles telles que le port de masques dans des environnements où les joueurs vaccinés ne devraient pas le faire et obligeant les joueurs non vaccinés à subir des tests quotidiens.

Les équipes qui font vacciner 85 % de leurs joueurs auront moins de restrictions sur leurs installations.

Directeur général des Colts Chris Ballard il a déclaré le mois dernier que l’équipe encourageait la vaccination mais ne l’exigerait pas.

« C’est un choix personnel pour tout le monde dans notre communauté, tout le monde dans notre pays et tout le monde dans notre équipe », a déclaré Ballard. « Lo stiamo incoraggiando, ma dicendo questo, ci occuperemo di tutto ciò con cui abbiamo a che fare. Abbiamo visto che possiamo gestire ciò che abbiamo dovuto affrontare l’anno scorso, e qualunque siano i numeri di quest’anno, affronteremo con esso di neuf. »

Ron Rivera, entraîneur de l’équipe de football de Washington, quant à lui, a déclaré le mois dernier que le taux de joueurs vaccinés était « près de 50 pour cent ». Le dernier rapport de l’Associated Press suggère que rien n’a changé.

« Nous respecterons les règles. Nous le ferons de la bonne manière », a déclaré Rivera. « Voulons-nous qu’ils se fassent vacciner ? Oui. Je pense que c’est important, mais encore une fois, chaque enfant doit prendre ses propres décisions et ce qu’il pense être le mieux. À ce stade, nous vivons avec et nous vivrons avec la situation et les circonstances ».