La NFL menace de confiscations, perte de salaire pour les épidémies de COVID-19, annulations

0
1
La NFL menace de confiscations, perte de salaire pour les épidémies de COVID-19, annulations

La NFL menace de confiscations, perte de salaire en raison des épidémies de COVID, annulations

Le commissaire de la SEC, Greg Sankey, a surpris de nombreux membres de la communauté du football universitaire lundi lorsqu’il a déclaré que les équipes pourraient être obligées d’abandonner si elles ne peuvent pas jouer au cours d’une semaine particulière cet automne en raison d’absences de COVID-19 et / ou d’autres problèmes.

La NFL a pris plusieurs mesures pour encourager tous les joueurs à se faire vacciner contre le coronavirus dès que possible.

Jeudi, Tom Pelissero de NFL Network a livré une bombe à propos d’un rapport concernant une note de service de la ligue déclarant que les équipes perdront et subiront une défaite si elles ne sont pas en mesure d’aligner une équipe pour un match prévu en raison d’une épidémie de COVID-19 parmi les joueurs non vaccinés. .

La NFL vient d’informer les clubs que si un match ne peut pas être reprogrammé au cours de la saison de 18 semaines en 2021 en raison d’une épidémie de COVID parmi les joueurs non vaccinés, l’équipe avec l’épidémie PERDRA et une perte sera créditée pour les éliminatoires, selon des sources.

Des implications énormes.

– Tom Pelissero (@TomPelissero) 22 juillet 2021

De plus, le commissaire de la NFL, Roger Goodell, pourrait punir les clubs responsables d’une épidémie s’ils n’ont pas atteint au moins le seuil de vaccination de 85 % requis pour assouplir certains protocoles de santé et de sécurité. Pour le moment, la ligue n’a pas l’intention d’ajouter une semaine supplémentaire pour terminer les matchs reprogrammés.

La ligue a l’intention de jouer le calendrier complet de 272 matchs sur 18 semaines (17 matchs par club). Et voici la clé :

« Nous ne prévoyons pas d’ajouter une ’19e semaine’ pour accueillir des matches qui ne peuvent pas être reprogrammés dans les 18 semaines actuelles de la saison régulière. »

Jouez à l’heure ou ne jouez pas.

– Tom Pelissero (@TomPelissero) 22 juillet 2021

Le langage le plus fort du mémo NFL d’aujourd’hui :

« Chaque club est tenu par la Constitution et par le Règlement d’avoir son équipe prête à jouer à l’heure et au lieu prévus. Le non-respect de cette obligation est considéré comme un comportement préjudiciable. Il n’y a pas de droit de reporter un match. »

– Tom Pelissero (@TomPelissero) 22 juillet 2021

Il s’agit de la mesure la plus forte de la NFL pour inciter à la vaccination. Fondamentalement, l’état de la vaccination dicte l’action:

« Si un club ne peut pas jouer en raison d’un pic de Covid chez les individus vaccinés, nous essaierons de minimiser le fardeau compétitif et économique des deux équipes participantes. »

– Tom Pelissero (@TomPelissero) 22 juillet 2021

La NFL et la NFL Players Association avaient précédemment déclaré qu’elles ne pouvaient pas forcer les joueurs à se faire vacciner contre le COVID-19, mais maintenant la ligue menace de retenir le paiement si un match est annulé en raison d’une épidémie de coronavirus parmi les non-vaccinés.

Et la plus grosse pénalité de toutes pour les joueurs :

« Si un match est annulé et ne peut pas être reprogrammé dans les 18 semaines actuellement prévues en raison d’une épidémie de Covid, aucun des joueurs de l’équipe ne recevra le salaire hebdomadaire du paragraphe 5. »

Vous avez bien lu : PERSONNE N’EST PAYE.

– Tom Pelissero (@TomPelissero) 22 juillet 2021

Plus tôt dans la journée, Judy Battista de NFL Media a rapporté que seuls 14 clubs avaient atteint la barre des 85 % de vaccination parmi les joueurs. Il a ajouté que plus de 78% des joueurs de la ligue ont reçu au moins un vaccin.

Attendez-vous à ce que ces chiffres commencent à augmenter considérablement pendant et après le début des sessions de camp d’entraînement autour de la NFL.

Mike Garafolo de NFL Network a expliqué :

À partir de la NFL maintenant @nflnetwork sur les politiques mises à jour de la ligue sur COVID-19 affectant la programmation des matchs. pic.twitter.com/StfP4HsMLW

-Mike Garafolo (@MikeGarafolo) 22 juillet 2021