La star de l’UFC Conor McGregor nie avoir agressé une femme en 2022

0
10
Estrela do UFC, Conor McGregor nega ter agredido mulher em 2022

La superstar de l’UFC, Conor McGregor, est de retour dans l’actualité en raison d’une allégation hors de l’octogone.

Comme l’ont expliqué TMZ Sports et Marc Raimondi d’ESPN, la porte-parole de McGregor, Karen Kessler, a publié une déclaration en réponse aux allégations selon lesquelles l’homme de 34 ans aurait agressé une femme sur son yacht à Ibiza au cours de l’été 2022.

« M. McGregor est inébranlable dans son démenti de toutes les accusations portées par un invité sur son bateau », a déclaré Kessler à ESPN.

Le bulletin quotidien espagnol de Majorque et Ultima Hora ont noté que la victime présumée anonyme a déclaré qu’elle avait assisté à une célébration de l’anniversaire de McGregor dans un club d’Ibiza en juillet 2022 et avait été invitée dans la zone VIP du lieu et plus tard au yacht de McGregor parce qu’il l’avait reconnue comme quelqu’un qui a grandi. dans le même quartier de Dublin que lui. Selon MMA Junkie, la femme a déclaré dans une déclaration donnée à Garda, le service de police irlandais, que McGregor est devenu plus tard violent « comme s’il était possédé » et l’a frappée à coups de pied et de poing. Elle a également déclaré qu’il avait menacé de la noyer et qu’elle avait dû s’échapper en sautant à l’eau, où elle avait été secourue par un bateau de la Croix-Rouge.

La femme, qui a dit qu’elle « craignait pour sa vie », n’a pas immédiatement nommé McGregor concernant l’incident présumé car elle était sous le choc. L’affaire fait actuellement l’objet d’une enquête et un juge d’Ibiza décidera si l’Irlandais au franc-parler fera face à des accusations.

McGregor n’a pas eu de match de compétition officiel depuis qu’il a subi des fractures du tibia et du péroné lors d’un combat contre Dustin Poirier en juillet 2021. Ce même mois, ESPN a documenté une poignée de problèmes juridiques que McGregor a traités depuis qu’il est devenu le plus gros tirage au sort en arts martiaux mixtes alors qu’il était à son apogée.

McGregor a été accusé de six infractions au code de la route au printemps 2022, et Grinne N. Aodha de The Independent a mentionné plus tôt ce mois-ci que l’affaire avait été ajournée jusqu’en décembre. On a appris en novembre dernier que McGregor était poursuivi par le combattant à la retraite Artem Lobov pour les affirmations de Lobov selon lesquelles il était l’un des créateurs de la marque de whisky Proper No. Twelve.

Selon MMA Fighting, l’entraîneur de longue date de McGregor, John Kavanagh, a récemment déclaré dans « The MMA Hour » qu’il était « très, très confiant » que McGregor combattra à l’UFC à un moment donné cette année. On ne sait pas si les développements de mardi pourraient faire dérailler ces plans.