La star de l’USWNT Megan Rapinoe: la défaite olympique en demi-finale contre le Canada « amère à avaler »

0
2
La star de l'USWNT Megan Rapinoe: la défaite olympique en demi-finale contre le Canada

Rapinoe : défaite en demi-finale olympique contre le Canada

La star de l’équipe nationale féminine des États-Unis, Megan Rapinoe, a déclaré que la défaite en demi-finale de lundi contre le Canada aux Jeux olympiques de Tokyo était « amère à avaler ».

L’USWNT a perdu 1-0 grâce à une pénalité de Jessie Fleming en deuxième mi-temps et manquera l’occasion de concourir pour une médaille d’or.

« C’est terrible. Nous n’avons tout simplement pas réussi aujourd’hui », a déclaré Rapinoe après le match, deuxième ESPN. « Juste encore trop d’erreurs de notre part. J’avais l’impression que l’espace était là pour nous pour jouer et nous ne pouvions pas y entrer, trop de touches ou, vous savez, une mauvaise touche. C’est le football. Ils ont eu , je pense, un coup dans la porte, un PK, et d’après ce que ça ressemble à un PK. Alors oui, c’est amer à avaler. Évidemment, nous ne voulons jamais perdre contre le Canada. Je ne pense pas avoir jamais perdu contre Canada.

« Donc c’est amer. Bien sûr, il y a encore beaucoup à gagner. C’est ce que j’ai dit aux filles et nous en avons parlé dans la foule. Ce n’est pas la couleur que nous voulons, mais il y a encore une médaille à gagner. C’est une chose énorme et nous voulons gagner ce match, mais oui, c’est… c’est nul. C’est nul. « 

La défaite de lundi marquait la première défaite de l’USWNT contre le Canada depuis 2001. Les femmes américaines cherchaient à devenir la première équipe à remporter une Coupe du monde et une médaille d’or olympique consécutivement.

L’USWNT s’est battue avec acharnement aux Jeux olympiques de cet été, en commençant par une défaite 3-0 contre la Suède lors du match d’ouverture de la phase de groupes qui a mis fin à une séquence de 44 victoires consécutives.

Les Américains ont battu la Nouvelle-Zélande 6-1 lors du deuxième match de la phase de groupes et ont fait match nul 0-0 contre l’Australie lors du troisième match. Ils ont ensuite battu les Pays-Bas aux tirs au but en quart de finale pour atteindre les demi-finales contre le Canada.

Rapinoe a déclaré aux journalistes lundi que rien n’avait fonctionné pour les femmes américaines depuis leur arrivée à Tokyo le mois dernier.

« Cela ne s’est pas déroulé pour nous. Ce n’était pas facile », a-t-il déclaré. « Mais cela n’a tout simplement pas fonctionné pour nous. Je ne sais pas si c’était juste des rotations d’alignement. Je sais que c’est un tournoi difficile, essayer de sauver des gens. »

L’USWNT jouera contre l’Australie jeudi dans le match pour la médaille de bronze. Ce pourrait être la dernière fois que de nombreuses Américaines participent aux Jeux olympiques à l’approche de la retraite, notamment Rapinoe (36), Carli Lloyd (39) et Becky Sauerbrunn (36).