Le Lightning HC Jon Cooper nommé entraîneur-chef d’Équipe Canada

0
2
Le Lightning HC Jon Cooper nommé entraîneur-chef d'Équipe Canada

Le Lightning HC Jon Cooper nommé entraîneur-chef d'Équipe Canada

Si la LNH se rend aux Jeux olympiques l’an prochain, Jon Cooper sera derrière le banc à titre d’entraîneur-chef d’Équipe Canada. Hockey Canada l’ensemble du personnel a annoncé lundi, nommant l’entraîneur-chef Cooper avec Barry Trotz, Bruce Cassidy et Peter DeBoer comme assistants. L’entraîneur du Lightning de Tampa Bay a publié une déclaration :

« C’est un honneur d’être nommé à la tête de l’équipe olympique masculine canadienne l’an prochain à Beijing et de pouvoir perpétuer la riche tradition d’excellence au hockey associée à Hockey Canada. L’occasion de travailler avec une excellente équipe de gestion et un Barry, Le personnel d’entraîneurs d’élite de Bruce et Peter est un grand privilège. J’ai beaucoup de bons souvenirs des Jeux olympiques, de regarder des matchs quand j’étais enfant aux victoires passionnantes de médailles d’or, et j’ai hâte d’aider à créer des souvenirs durables pour les Canadiens du monde entier. tandis que notre équipe concourt pour une médaille d’or. »

Cooper, n’a été l’entraîneur-chef du Canada qu’une seule fois auparavant, menant l’équipe des championnats du monde 2017 à une médaille d’argent. Il n’a jamais fait partie du programme Excellence de Hockey Canada, qui aide non seulement à développer les joueurs, mais aussi les entraîneurs. En fait, en 2008, il a servi comme adjoint avec l’équipe américaine à la Coupe Hlinka-Gretzky, alors qu’à l’époque il était directeur général et entraîneur-chef des Bandits de St. Louis de la NAHL. Le cheminement de Cooper vers la LNH n’est certainement pas celui que la plupart des entraîneurs canadiens ont emprunté, mais il est difficile de contester les résultats. Il a remporté la Coupe Stanley deux années de suite avec le Lightning de Tampa Bay et détient un taux de victoires de 0,647 en saison régulière.

Le personnel que Cooper aura est incroyable et il a sa propre bague de la Coupe Stanley pour se vanter. Trotz a tout gagné en 2018 avec les Capitals de Washington et a remporté le prix Jack Adams à deux reprises en tant qu’entraîneur de l’année de la LNH. Cassidy a son propre Jack Adams, avec un taux de victoire de 0,677 depuis qu’il a repris les Bruins, et DeBoer a été absolument dominant depuis qu’il a rejoint les Golden Knights de Las Vegas. Les quatre entraîneurs ont au moins atteint la finale de la Coupe Stanley et chercheront maintenant à amener le Canada à l’or olympique.

Il est important de noter que cela ne signifie pas que le championnat se déroule à coup sûr. L’espoir est toujours que la LNH, l’IIHF et le CIO parviennent à un accord, mais les choses ne sont pas encore officielles. Si la LNH ne participe pas, le personnel d’entraîneurs devra être retravaillé.