Ron Rivera, entraîneur de l’équipe de football de Washington, parle de la désinformation sur le vaccin COVID-19

0
2
Ron Rivera, entraîneur de l'équipe de football de Washington, parle de la désinformation sur le vaccin COVID-19

Ron Rivera sonne mal à propos de la désinformation sur le vaccin COVID-19

L’entraîneur-chef de l’équipe de football de Washington, Ron Rivera, en a assez des gens qui répandent de la désinformation sur le vaccin COVID-19.

Dans une interview avec Albert Breer de Sports Illustrated, Rivera a exprimé sa frustration face aux Américains qui écoutent des personnes autres que leurs médecins au sujet du vaccin.

« La génération Z est basée sur cela », a déclaré Rivera à Breer, se référant à un téléphone. « Et vous avez, franchement, des trous qui répandent beaucoup de désinformation là-bas, conduisant des gens à mourir. C’est frustrant pour moi, que ces gens soient autorisés à avoir une plate-forme. Et puis, une agence de presse spécifique, chaque fois qu’ils ont quelqu’un, je ne suis pas médecin, mais les vaccins ne fonctionnent pas OU je ne suis pas épidémiologiste, mais les vaccins vous donneront un troisième mamelon et vous rendront stérile. ne soit pas autorisé. « 

Sans surprise, Rivera est tellement frustré par le manque de progrès du pays dans la vaccination des gens. Bien qu’il ait reçu le vaccin, l’homme de 59 ans a un système immunitaire affaibli après avoir combattu un cancer en 2020. Il court un plus grand risque de complications s’il contracte le virus mortel.

Plus tôt ce mois-ci, le New York Times a rapporté que près de 90 pour cent de tous les joueurs de la NFL avaient reçu au moins une dose du vaccin. Cependant, certains joueurs hésitent encore et cette réticence à se faire tirer dessus est répandue à travers les États-Unis.

Selon Clinique Mayo, seulement 50,9 % de la population américaine est complètement vaccinée, tandis que 59,9 % de la population a reçu au moins une dose. Depuis le 17 juin, il n’y a eu qu’une augmentation de 6,2 % du nombre de personnes entièrement vaccinées dans le pays.

La NFL continue de promouvoir la vaccination auprès de ses joueurs, membres du personnel et fans. La Ligue dit dans un mémo Plus tôt cet été, les équipes qui ont des épidémies de COVID-19 parmi les joueurs non vaccinés seront obligées de renoncer aux matchs reportés s’ils ne peuvent pas être reprogrammés dans le calendrier de 18 semaines.

La NFL a également annoncé que les joueurs non vaccinés seront passibles d’une amende de 14 650 $ chaque fois qu’ils violent les protocoles COVID-19.

De plus, des équipes comme le Saints de la Nouvelle-Orléans exiger que les fans soient vaccinés ou testés négatifs pour participer aux matchs du Caesars Superdome cette saison.