Scott Rolen élu au Temple de la renommée du baseball

0
41
Scott Rolen valgt ind i Baseball Hall of Fame

Le Temple de la renommée a annoncé mardi soir que le joueur de troisième but Scott Rolen avait été élu par la Baseball Writers Association of America.

Il est le seul joueur intronisé par le BBWAA lors du cycle électoral de cette année.

Il sera élu aux côtés du joueur de premier but Fred McGriff, qui était auparavant élu par le comité de l’ère.

Rolen a reçu 76,3% des voix, juste au-dessus des 75% requis pour l’intronisation.

Quelques joueurs juste en dessous de cette ligne étaient Todd Helton à 72,2 %, Billy Wagner à 68,1 % et Andruw Jones à 58,1 %. Voici les résultats complets, par Pete Abraham du Boston Globe.

Originaire de l’Indiana, Rolen a été sélectionné par les Phillies au deuxième tour du repêchage de 1993. Il a fait son chemin vers les majors et a fait ses débuts en 1996 alors qu’il n’avait que 21 ans.

Il a frappé à un rythme inférieur à la moyenne lors de ses débuts en 37 matchs, mais il a vraiment éclaté l’année suivante. En 1997, il a frappé 21 circuits et volé 16 buts en route vers une ligne de frappe de .283/.377/.469.

Cette production était de 21 % supérieure à celle du frappeur moyen de la ligue cette année-là, comme en témoignent ses 121 wRC+. Il a été couronné recrue de l’année de la Ligue nationale pour cette campagne.

Rolen continuerait à contribuer de la même manière pour les Phillies au cours des prochaines saisons. Il a frappé entre 25 et 34 circuits à chaque saison de 1998 à 2004 tout en balayant au moins huit buts en tout sauf la dernière saison de cette séquence.

Son excellente défense de troisième base a également commencé à être reconnue au cours de cette période, puisqu’il a remporté un prix Gold Glove en 1998. C’était le premier de huit prix de ce type qu’il allait finalement remporter.

Cette période comprenait un échange avec les Cardinals en 2002, une équipe pour laquelle il connaîtrait certaines de ses meilleures saisons.

La saison la plus marquante de sa carrière a été 2004, où Rolen est allé en profondeur 34 fois et a produit une ligne de frappeur de .314/.409/.598. Son wRC + était de 159 et sa défense stellaire l’a amené à accumuler 9,0 victoires au-dessus du remplacement sur l’année, selon les calculs de FanGraphs.

Seuls Barry Bonds et Adrian Beltre ont pu le battre en termes de fWAR cette année-là. Bonds a remporté le prix du joueur le plus utile de la Ligue nationale cette année-là avec Rolen à la quatrième place du vote, derrière également Beltre et Albert Pujols.

En 2005, il n’a disputé que 56 matchs avant de se blesser à l’épaule et d’avoir finalement besoin d’une intervention chirurgicale de fin de saison.

Il s’est remis sur les rails en 2006 avec une autre saison solide, réussissant 22 circuits et produisant à un niveau supérieur à la moyenne. Les Cards ont remporté la division centrale de la Ligue nationale et ont finalement remporté la Série mondiale contre les Tigers.

Rolen a joué une saison de plus à St. Louis mais a été échangé aux Blue Jays avant la saison 2008. Il a passé une saison et demie à Toronto avant d’être distribué aux Reds, où il a joué le reste de sa carrière.

En 17 saisons MLB, il a frappé 316 circuits, marqué 1 211 points, conduit 1 287 et volé 118 buts.

Il a fait sept équipes All-Star, a remporté huit gants d’or, un prix de recrue de l’année et une série mondiale.

En 2018, il est apparu pour la première fois sur le bulletin de vote du Temple de la renommée. Il a recueilli 10,2% des voix, bien en dessous du seuil d’admission de 75% mais bien au-dessus du minimum de 5% requis pour rester sur le bulletin de vote.

Sa part de vote est passée à 17,2%, 35,3%, 52,9% et 63,2% au cours des années suivantes, pour finalement surmonter la bosse ici en 2023. MLBTR le félicite pour son intronisation.