Seattle Kraken ne sélectionnera pas Carey Price dans le projet d’extension

0
1
Seattle Kraken ne sélectionnera pas Carey Price dans le projet d'extension

Seattle Kraken ne sélectionnera pas Carey Price dans le projet d'extension

Seattle Kraken ne sélectionnera pas le gardien des Canadiens de Montréal Prix ​​Carey au projet d’expansion mercredi soir, selon plusieurs rapports dont Elliotte Friedman de Sportsnet. Les tweets de Frank Seravalli du Daily Faceoff que les Canadiens risquent de perdre le jeune défenseur Cale Fleury.

Price, 33 ans, a renoncé à sa clause de non-mouvement et a été laissé sans protection par les Canadiens pour permettre à l’équipe de garder une sauvegarde Jake Allen. C’était une option intrigante, et de nombreux rapports ont indiqué que le Kraken avait fait preuve de diligence raisonnable envers le gardien vétéran avant de finalement décider de ne pas l’accepter. Avec Price, il y a trop de points d’interrogation et de risques pour une franchise en expansion. Non seulement il a atteint un plafond de 10,5 millions de dollars au cours de la saison 2025-2026, mais il devait une prime à la signature de 11 millions de dollars cette saison et pourrait avoir besoin d’une intervention chirurgicale majeure dans les semaines à venir.

Cependant, il ne s’agit pas seulement de problèmes de coûts et de blessures, car Price a également été un acteur incohérent ces dernières saisons. Avec des pourcentages d’arrêts de .909 et .901 au cours des deux dernières saisons, rien ne garantit que cela aidera même le Kraken à atteindre une place en séries éliminatoires lors de sa première année, un objectif évident compte tenu de certains des joueurs qui ont déjà été liés à l’équipe. Price s’est exceptionnellement bien comporté en séries éliminatoires une fois que Montréal est arrivé là-bas, mais il y a trop de risques à prendre une si grosse affaire lorsque d’autres gardiens sont disponibles.

À Fleury, le Kraken recevrait un défenseur de 22 ans qui était autrefois considéré comme l’un des meilleurs espoirs de l’organisation montréalaise. Il a joué 41 matchs avec l’équipe au cours de la saison 2019-2020, mais n’est pas revenu dans la LNH depuis. En 22 matchs avec le Rocket de Laval, il a récolté six points cette saison. Cela ne veut pas dire que sa place en tant que futur défenseur de la LNH est partie, mais il devra montrer des améliorations à Seattle pour briser l’alignement pour 2021-22. N’étant plus dispensé de renonciation, il devra soit faire le roster, soit être disponible pour la suite du championnat à l’issue de la retraite.